Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2016

Le tweet du jour (bis)

Le tweet du jour

Fabien Bouglé : "Pas d'installation de migrants près de Versailles"

 

Fabien Bouglé est conseiller municipal de Versailles. Avec sa collègue Valérie d’Aubigny, il remue ciel et terre pour défendre les intérêts de sa commune et de ses habitants. Depuis le 25 octobre dernier, il est entré en guerre contre le préfet des Yvelines, Serge Morvan. Ce dernier veut installer des immigrés illégaux autour de cette ville mondialement connue. Fabien Bouglé a multiplié les manifestations, les démarches et les recours. Le préfet de la région Ile-de-France, Jean-François Carenco, excédé par cette résistance populaire a répliqué :”Ils gueulent, je m’en fous !”. Peu impressionné par les rodomontades du représentant du gouvernement, Fabien Bouglé et ses amis poursuivent le combat avec un activisme et un dynamisme qui réveille la population versaillaise et bien au-delà.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

La remigration doit devenir notre mythe mobilisateur

Après l’attentat de Nice, Paris a vu fleurir des publicités clandestines pour le roman Le Grand Rembarquement ; titre à cheval entre les concepts de Grand Remplacement et de Remigration. On pourra toujours dénoncer la nature contre-productive de telles campagnes, promptes à effaroucher le bourgeois des métropoles mondialisées. Et pourtant : la remigration doit devenir notre mythe mobilisateur.

Mythe, non pas dans le sens d’utopie irréalisable, mais dans le sens sorélien du terme : un horizon qui attise la ferveur révolutionnaire, à l’image du mythe de la grève générale pour le mouvement ouvrier. Hostile au déterminisme marxiste légitimant passivité et laisser-faire, Georges Sorel mise sur la volonté, l’activisme et l’enthousiasme révolutionnaire : l’Homme n’est pas cette brindille malmenée par le flot de l’Histoire mais peut, au contraire, en détourner le cours – notamment par la violence.

Car le projet d’une remigration est bien de nature révolutionnaire. Pour Antonio Gramsci (qui partageait, lui aussi, une vision non déterministe, non fataliste du marxisme), toute révolution, pour réussir, doit être précédée d’une conquête des esprits, d’une lutte contre « l’hégémonie culturelle » (bourgeoise chez lui, sans-frontiériste chez nous).

Pour Gramsci, si dans les années 1920 la révolution communiste tarde toujours à advenir en Occident (contrairement aux prévisions de Marx), c’est que la classe ouvrière est domestiquée par l’idéologie dominante (ironiquement, le nationalisme était alors identifié comme l’une de ses composantes). Aux intellectuels communistes de fournir aux ouvriers les armes idéologiques de leur libération.

C’est ici qu’il nous faut combiner Gramsci et Sorel, qui écrit : « On peut indéfiniment parler de révoltes sans provoquer jamais aucun mouvement révolutionnaire, tant qu’il n’y a pas de mythes acceptés par les masses. » Aussi, l’idée d’une remigration doit-elle être activement diffusée. Elle doit se tailler une place maîtresse dans le débat public et imprégner les esprits, que l’ont soit pour ou contre.

En outre, la perspective d’une remigration possède de nombreuses vertus, pour nous, comme pour nos ennemis en puissance. Si ce programme est souvent présenté comme criminel, il est en fait pacificateur. Il pourrait empêcher qu’une guerre larvée ne se transforme en guerre ouverte, offrant une porte de sortie aux envahisseurs qui seront rapidement – qu’ils ne s’y trompent pas – assiégés et réduits. Pour eux, il doit être synonyme d’espoir : nous ne sommes pas condamnés à un face-à-face meurtrier, le monde est vaste et vous êtes libres d’émigrer vers votre terre d’origine (« hijra » pour les musulmans pratiquants ; « retour vers la terre des ancêtres » pour les autres).

La remigration en appelle également à leur honneur : « Vous qui avez perdu toute dignité, à vivre aux crochets d’un pays que vous haïssez, devenez des hommes et retournez bâtir votre véritable patrie. » Et pour flatter les plus belliqueux, nous rajouterons : « Retrouvez-nous ensuite, en uniforme, sur les champs de bataille d’une guerre conventionnelle, comme le grand Saladin qui jadis affrontait les croisés. »

Bien sûr, cette « aliyah musulmane » se heurtera aux âpres réalités économiques des pays d’origine, comme cette Algérie dont la manne pétrolière évanescente la précipite chaque année davantage vers une nouvelle implosion.

Enfin, si l’horizon de la remigration peut sembler chimérique, souvenons-nous que l’Histoire est peuplée de chimères qui ont fini par s’incarner.

Consultant dans l’industrie de Défense
 
 

04/12/2016

Corse : 3 mois après les évènements de Sisco

 

Hervé Grandchamp, que les téléspectateurs d’IMedia connaissent bien, a réalisé un remarquable reportage sur la Corse, 3 mois après les événements de Cisco. D’Ajaccio à la plage de Sisco, le reporter multiplie les témoignages pour mieux comprendre l’embrasement des Corses face aux actes de racisme anti-Français qui ont ponctué la vie de l’île depuis Noël 2015. Le document, réalisé pour le compte de la Fondation Polémia et de Jean-Yves Le Gallou, apporte de nombreuses réponses et rétablit la vérité ! Découvrez sans plus attendre, un reportage qui nous plonge au coeur de l’Ile de beauté qui entend conserver son identité et ses spécificités.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

Election présidentielle 2017: l'analyse de Boris Le Lay

 

03/12/2016

Grand Remplacement: le prénom Mohammed fait son entrée dans le calendrier « chrétien » norvégien

1757302252.gif

Chard

 

Le tweet du jour (bis)

Le tweet du jour

I-MEDIA (2 déc 2016) - IVG: délit d’entrave numérique, délit d’opinion

 

IVG délit d’entrave numérique délit d’opinion.
Délit d’entrave numérique, le gouvernement tente de mettre en place un délit d’opinion sur internet. Pour Libération « les réacs sont à l’attaque », « ils s’exhument des arguments d’un autre âge » et « éclipsent le fond » du débat. De son coté Numérama le site spécialisé dans la défense des libertés sur internet, disparait des radars.
I-Média décrypte

Le Zapping d’I-média
Natacha Polony déclare sur le plateau de « C l’Hebdo » : « Les journalistes, qui ont pour mission de dire ce qu’ils voient : le réel et d’essayer d’en décrypter ses rouages, ont tendance très souvent à dire ce qu’ils voudraient que soit le réel, ce qu’est le bien et le mal ».

Tom Villa, « L’humoriste » de SLT insulte Robert Ménard, quand l’insulte remplace l’humour.

Samedi 26 novembre, Robert Ménard était l’invité de « Salut les terriens » l’émission de Thierry Ardisson. Le maire de Béziers quitte le plateau au bout de 5 minutes après avoir été insulté par « l’humoriste » Tom Villa.
Les humoristes nouveaux bourreaux de la pensée unique. Hier, les commissaires politiques prononçaient leurs sentences sur un ton grave, Aujourd’hui, les « humoristes » des radios et télévisions prononcent une peine de mort à coup de mots, à coup de dérision.
I-Média réinforme.

Les tweets de la semaine
Illustration de la laïcité vue par les socialistes qui reprochent à Valérie Boyer, la porte-parole de François Fillon, de porter une croix sur le plateau de France 2. Mais le même élu socialiste souhaite une bonne fête de « Aïd-El-Kebir » aux musulmans.

Auto bobard du Monde : quand l’article dément le titre.

« Plusieurs centaines de civils fuient un quartier d’Alep repris par les troupes gouvernementales » c’est le titre d’un article du Monde du 27 novembre. Un auto bobard du journal le Monde : le corps de l’article contredit tout simplement le titre.


http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

Mischaël Modrikamen (PP) : “Nous sommes la seule force de droite en Belgique francophone”

 

Mischaël Modrikamen est le président du Parti Populaire, un parti politique en Belgique francophone qui a recueilli 6% des suffrages au sein du collège électoral francophone lors des dernières élections européennes.
Au sein d'un paysage politique wallon très marqué à gauche, Modrikamen est un personnage qui détonne par son franc-parler et ses propositions, y compris dans son ouverture au dialogue avec la Flandre.

Au niveau européen, le Parti Populaire fait partie de l'ADDE (Alliance pour la Démocratie Directe en Europe), ce qui en fait les alliés de Nicolas Dupon-Aignan en France ou de Nigel Farage au Royaume-Uni.
Pour mieux comprendre les problématiques de la Belgique francophone, Mischaël Modrikamen a accordé un entretien à Nicolas de Lamberterie pour TV Libertés.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

Visitez le site du Parti populaire

 

 

02/12/2016

Eric Zemmour: "Le Grand Remplacement, le triptyque 'Invasion, colonisation, conflagration' , tout le monde le voit"

 

Eric Zemmour a accepté de donner un long entretien à TV Libertés. Interrogé par Martial Bild, le journaliste et écrivain évoque 3 thèmes essentiels : le grand défi de l’Islam, la liberté d’expression et le débat politique actuel. Après avoir rappelé que l’Islam est incompatible avec la démocratie et la France, Eric Zemmour revient sur sa condamnation pour “provocation à la haine raciale” et dénonce une accélération de la restriction des libertés publiques et tout particulièrement de la liberté d’expression. très librement, il juge les actions et les propositions des différents dirigeants politiques de Le Pen à Mélenchon en passant par Hollande et Fillon. Pour la première fois, il évoque le travail de la réinformation en France. Un entretien exclusif de haute tenue.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

01/12/2016

I-MEDIA (25 nov 2016) - Primaire de la droite : sondages et médias à côté de la plaque

 

Primaire de la droite : sondages et médias à côté de la plaque.
Primaires de la droite : Les médias et les instituts de sondages se sont encore une fois trompés. Sarkozy présenté comme le candidat de la droite a été éliminé au premier tour, Juppé, le candidat des médias est largement devancé par François Fillon. Seul quelques journalistes auront le courage de faire leur mea-culpa.
I-Média décrypte.

Le zapping d’I-média
Facebook désire supprimer la publicité pour les sites qui « colportent de fausses informations ». Quid de la publicité pour les médias officiels, l’Express ( groupe Drahi )avait diffusé un bobard le 11 aout 2015 :« le fantasme de la présence de terroristes parmi les migrants ».
Les médias ne retiennent pas les erreurs du passé : Après avoir prédit la victoire du non au Brexit, la victoire d’Hillary Clinton pour les élections américaine, Daniel Cohn-Bendit, chroniqueur pour Europe 1 ( groupe Lagardère -Qatar) explique qu’Angela Merkel est « inoxydable » et sera, de manière certaine, la prochaine chancelière.

Ali Juppé, catho Fillon : portrait des candidats
Portrait des candidats dressé par les médias : la réinfosphère impose le surnom d’Ali Juppé et la presse vole au secours de son candidat : ce surnom est « dégueulasse ». Pour les médias, François Fillon doit être diabolisé : c’est un candidat ultra-catholique, ultra-conservateur, ultra-anti avortement, ultra-anti mariage pour tous et ultra pro Poutine. La presse évoque le retour de la « droite conservatrice », pour la revue Politis c’est le retour aux « années 30 ».
I-Média réinforme

Les tweets de la semaine
Arzon : Malgré une deuxième agression sexuelle, le parisien titre « les identitaires effraient plus que les migrants».
Pour l’obs, dans le cadre de la campagne pour la primaire, les « trolls de Poutine » auraient donné un coup de pouce à Fillon, article à mi-chemin entre le comique et le complotisme.

Campagne VIH l’Union de Reims dénonce ses lecteurs.
Campagne de prévention contre du VIH à destination de la communauté homosexuelle, le journal l’Union de Reims, met au pilori les commentaires de ses lecteurs. C’est le mur de la honte.
I-média décrypte.


http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

Michel Drac : La stratégie de tension au service des élites mondialisées

 

Michel Drac est éditeur et essayiste. Fondateur du site scriptoblog, il est spécialiste de la géopolitique. Dans son ouvrage Triangulation, aux éditions Le Retour aux Sources, il revient au fil de trois conférences sur le concept de mondialisme. A travers une discussion autour du terme d’ « empire », Michel Drac précise le rôle des élites mondialisées -qu’elles agissent dans le monde économique, médiatique ou politique - dans la perte systémique de la souveraineté des états. Face à une époque complexe, l’auteur fait un parallèle avec l’époque italienne des années 70 et 80, en commentant une stratégie de tension diffusée en Europe et particulièrement en France, notamment face à l’islamisme radical.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

22/11/2016

Image du jour: Ali Juppé, maire de Bordeaux

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

ali juppé,alain juppé,pro islam,maire de bordeaux,musulmans,islamistes,mosquées,islamisation,laicité

 

21/11/2016

Invasion migratoire: des musulmans manifestent devant le Colisée de Rome pour réclamer la construction de plus de mosquées en Italie (oct 2016)

 

Quand Fillon enfilait le burnous et se félicitait des 2000 mosquées construites en France...

Fillon, le candidat "de droite" pro-migrants ...

Le tweet du jour

20/11/2016

Zemmour: "L'islam n'est pas compatible avec la France"

Fillon, un candidat de "droite" pro-immigration

Grèce: le mouvement national de la Grande Idée

carte en couleurs de la Grèce, montrant les différentes étapes de son extension territoriale

 

La Grande Idée était l'expression du sentiment national puis du nationalisme grec aux XIXe et XXe siècles. Elle visait à unir tous les Grecs dans un seul État-nation avec pour capitale Constantinople. Elle prit avant tout la forme d'un irrédentisme. Le terme fut inventé en 1844 par Ioannis Kolettis, Premier ministre du roi Othon Ier. La Grande Idée a dominé toute la politique extérieure et par conséquent la politique intérieure de la Grèce. De la guerre d'indépendance dans les années 1820, au problème chypriote des années 1970 en passant par les guerres balkaniques du début du XXe siècle, le principal adversaire de la Grèce dans sa réalisation de la Grande Idée fut l'Empire ottoman puis la Turquie.

Lire la suite (Wikipédia)

 

Histoire: la guerre d'indépendance en Grèce

File:The Souliot Women 1827.jpg

 

Sous l’emprise des idées de la Révolution française, la Grèce aspire à son indépendance au début du XIXe siècle. Elevés dans le culte de la gloire hellénique, montagnards, ecclésiastiques, hospodars, riches commerçants et banquiers se soulèvent après la fondation en 1814 à Odessa d’une société secrète de patriotes grecs, l’Hétairie. Celle-ci a pour chef Alexandre Ypsilanti, aide de camp du tsar Alexandre.


En attaquant Ali, le rebelle pacha de Janina, le sultan ottoman Mahmoud II provoque la première guerre gréco-turque. En 1822, le congrès d’Epidaure proclame l’indépendance de la Grèce.


A partir de 1824, des comités de philhellènes se constituent en France, où Charles X se heurte à l’opposition des libéraux, mais aussi des défenseurs de la chrétienté menés par Chateaubriand. L’art y est politisé à l’extrême. Les romantiques attaquent les néoclassiques. Hommes politiques et hommes d’affaires, artistes, intellectuels, bourgeois, aristocrates libéraux – dont Louis-Philippe – passionnés par l’action de Byron à Missolonghi, de Chateaubriand et de Victor Hugo, soutiennent les héritiers de la Grèce antique contre les barbares, les chrétiens contre les musulmans. Les libéraux, opposés à tout despotisme, pressent les gouvernements réticents d’intervenir tandis que des réfugiés arrivent en France.


En 1826, l’Angleterre et la Russie interviennent avant d’être rejointes en 1827 par la France : le 27 octobre, l’alliance des trois puissances inflige à la flotte turco-égyptienne une sévère défaite à Navarin. En 1830, l’indépendance grecque est enfin reconnue.

source

 

19/11/2016

Berlin: les 9% de musulmans représentent 70 % des jeunes criminels récidivistes

Wikileaks : la France MUSULMANE d’ici 50 ans, selon un rapport fuité

18/11/2016

Le tweet du jour

Trump: "D'où vient ce plan sadique d'algérisation de la France ?"

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

trump-citation-france-algérie-invasion-algérisation-4millions-algériens

source

 

Allemagne: un bourgmestre autorise l'appel à la prière du muezzin depuis la mosquée

I-MEDIA (18 nov 2016) : « Trump : Facebook émissaire et déni de démocratie. »

 

Une émission présentée par Jean Yves Le Gallou et Hervé Grandchamp

01:44 Trump : Facebook-émissaire et déni de démocratie.
Election de Donald Trump, la réaction des éditorialistes : entre Point Godwin et déni de démocratie. Pour Jean Michel Apathie, ce résultat nous oblige à nous « interroger quelquesfois sur le suffrage universel ». L’animateur Nagui, rappelle quant à lui, qu’Hitler avait « été élu avant de devenir dictateur ».
Ces résultats sont « scandaleux », il faut trouver un coupable, un bouc émissaire, les réseaux sociaux sont les premiers accusés « Mark Zukerberg ne peut pas s’exonérer » de sa responsabilité.
I-média décrypte.

14:56 Le Zapping d’I-Média
Election présidentielle en Autriche : le point Godwin de Calvi.
« Dérapage » Jean Pierre Pernaut : En plein journal, le présentateur de TF1, fait un parallèle entre les capacités d’accueil des migrants et des sans domicile fixe. Le journaliste a été dénoncé par l’ensemble de la classe médiatique. Jean Pierre Pernaut enregistre pourtant des records d’audiences : 6,3 millions de téléspectateurs.

24:46 Agression sexuelle à Arzon, la réinfosphère déjoue la censure.
Quand la réinfosphère déjoue la censure médiatique : Jeudi 10 novembre, un migrant agresse sexuellement une habitante d’Arzon, un village du Morbihan. L’information est occultée par la presse : Jeudi, vendredi, samedi, aucune information ne parait.
Dimanche, le site breizh-info publie l’information.
Lundi, l’ensemble de la classe médiatique finira par publier cette information. Mais, c’est sous l’angle de la « polémique », que le « fait divers » sera abordé.
I-média réinforme

33:33 Les tweets de la semaine
Etude de Médecin du monde : seul 13.7% des migrants ont émigré pour fuir la guerre
Le Préfet de la région Ile-de-France, Jean François Carenco, se dit prêt à passer outre l’avis des maires : « ils gueulent je m’en fous »

37:47 Fin de la grève à I-Télé, décryptage.
Fin de grève à Itélé, Les salariés du groupe Canal + ont voté la fin du conflit avec la direction de la chaîne. Retour et décryptage de 31 jours de grève, la grève la plus longue dans le secteur audiovisuel depuis 1968.
I-média décrypte.


http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

 

A la une de « The Economist »

The Economist – 14/11/16

economist-couverture-une-nationalistes-trump-marinelepen-poutine-farage

Fdesouche.com