Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2018

Serge Ayoub s’exprime sur l’affaire Clément Méric

Serge Ayoub se montre ici brillant en commentant le procès de l'affaire Méric, livrant un plaidoyer convaincant en faveur d'Esteban Morillo et Samuel Dufour, injustement emprisonnés.

 

 

Communiqué du CNRE sur l'allocution du président Macron

On déplore souvent l’état d’hébétude des Français, qui expliquerait seul qu’ils se laissent envahir, occuper, insulter et maltraiter de toutes les façons imaginables sans réagir, et sans paraître seulement s’en apercevoir. Si hébétude il y a, comme il semble, le chef de l’État est à merveille accordé à ses électeurs. Débitant mécaniquement, dans une lumière sinistre, en s’aidant de quelques feuillets raturés, un texte convenu, il avait une allure spectrale. Il est manifeste que lui-même n’arrive plus à attacher la moindre importance à ce qu’il dit. Et comment pourrait-il en être autrement, puisque ce qu’il dit ne touche plus en rien à la réalité des choses et à celle des forces en présence, et n’a d’autre fonction, au contraire, que de les dissimuler et de les taire le plus longtemps possible ?

Emmanuel Macron évoque un peuple de soixante-huit millions d’habitants : mais un tel peuple n’existe pas, et en tout cas ce n’est pas le peuple français, qui est progressivement noyé dans cette masse et y deviendra bientôt minoritaire. Il n’y a pas un peuple, il y en a au moins deux ou trois ; et parmi eux il y a des envahisseurs et des envahis, des colonisateurs et des colonisés, des occupants et des occupés. Le président de la République ne parle pas pour ne rien dire, il parle pour ne pas dire : ne pas dire l’invasion, le pays livré, l’occupation étrangère, la colonisation de la France, la nocence généralisée, les défis permanents des conquérants aux indigènes, les manipulations génétiques, le changement de peuple, le génocide par substitution. Les vrais enjeux n’ont rien à voir avec ses paroles. Ils sont plutôt de savoir si la lutte de libération nationale, si nécessaire et désirable, pourra faire l’économie de la guerre civile.

https://www.cnre.eu/communiques/17-10-2018

 

16/09/2018

Viktor Orbán veut remplacer les élites de 68

Viktor Orban dénonce le système libéral non-démocratique en place en Europe occidentale, qui pratique une censure médiatique de grande envergure et limite la liberté d'expression.

(conseil: si vous manquez de temps, écoutez en particulier son discours à partir de 12' 20'')

orban,résistance,invasion migratoire

Lien vers la vidéo: https://www.tvlibertes.com/2018/09/13/25730/zoom-viktor-o...

 

15/08/2018

Affaire Benalla / Macron : dessin du jour

affaire benalla,macron,elysee,dessin,mignon,favori,privileges

 

24/06/2018

Hongrie : Orban fait inscrire l’interdiction du remplacement de population dans la Constitution

 

Une première en Europe: la Hongrie dirigée par Viktor Orban a formellement fait entrer dans la Constitution hongroise l’interdiction de l’altération du substrat racial du peuple via l’immigration de remplacement.


Lire l'article complet : http://www.contre-info.com

Une première en Europe. « La Hongrie dirigée par Viktor Orban a formellement fait entrer dans la constitution hongroise l’interdiction de l’altération du substrat racial du peuple via l’immigration de remplacement
Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com

02/06/2018

Dessin du jour

mamoudou-lesquen-remigration

https://twitter.com/LesquenPNL

22/04/2018

Delamarche, Gave, Sabatier : Géopolitique, macroéconomie sans filtre

 

07/04/2018

Dessin du jour

(cliquer sur le dessin pour l'agrandir)

 

ignace,dessin,macron,collomb,mineurs isolés,clandestins,regroupement familial,invasion migratoire,monde blanc en danger d extinction

Dessin d'Ignace (TV Libertés)

20/03/2018

Boris Le Lay: "C'est toujours une minorité d'hommes déterminés qui sauve un pays"

Brillante intervention de Boris Le Lay (dissident politique exilé au Japon), qui qualifie notamment l'idéologie mondialiste de "communisme racial" (à partir de 20'30'') :

 

 

19/03/2018

Les mémoires de Jean-Marie Le Pen : le député para (Un destin français, 2ème partie)

 

Alors que les mémoires de Jean-Marie Le Pen caracolent en tête des ventes de livres en France, TV Libertés vous présente la deuxième partie d’un document exceptionnel et exclusif :”Le Pen, un destin français”. Interrogé par Martial Bild et Arnaud Soyez, l’ancien président du Front National évoque avec passion ses années étudiantes à Paris et ses premiers engagements politiques et militaires. “Pendant toutes ces années, la vie s’offrait tantôt magnifique, tantôt désolante. Le petit Breton avait grandi, la France rapetissé. Pour la relever, j’ai choisi le combat politique”... Le Pen, le député para !

► Faîtes un don pour soutenir le travail de TV Libertés : http://www.tvlibertes.com/don/

► Retrouvez l'actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/

► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes

► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel