Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2016

Le patron de Sud Radio “clashe” le CSA, Weill et Drahi ! (Zoom - TV Libertés)

Didier Maïsto est le président de Sud Radio et de Lyon Capitale, organes de presse établis au sein du puissant groupe Fiducial Medias. Le 18 octobre 2011, il dépose devant le CSA, présidé par Michel Boyon, un dossier de candidature solide et financé pour obtenir un canal de la TNT.
Malgré de belles promesses, Didier Maïsto apprend rapidement qu’il participe à une farce : avant même le jour de clôture officielle des dépôts, on connaît déjà la liste des heureux gagnants. Les jeux sont faits ! Le projet du groupe Fiducial est rejeté au profit de chaînes vides et financièrement fragiles.
Didier Maïsto découvre un monde aux escroqueries sophistiquées, où de hautes autorités indépendantes sont en fait liées au pouvoir politique, où la télévision française est entre no man’s land et mafia d’Etat. En but à de nombreuses attaques jusqu’aux pages du Figaro, le président de Sud Radio a accepté de venir s’exprimer sur TV Libertés.
Didier Maïsto dirige une radio “classique” dont les codes conventionnels sont éloignés de TV Libertés. Cependant, c’est avec force, courage et même un certain panache qu’il s’attaque aux puissants et qu’il dénonce, à travers la TNT, un véritable scandale d’Etat.

TV Libertés

Préférence étrangère: « La vie de château pour les clandos, le caniveau pour les clodos ».

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Secrétaire Départementale du FN54, Député française au Parlement Européen

Le gouvernement se dévoue pour accomplir les missions que lui afixées Terra Nova, notamment submerger la France de « migrants ». En réalité, ces « migrants » présentés comme étant des « réfugiés » sont pour la plupart, des clandestins qui n’ont rien à faire en France et devraient repartir en charters chez eux. Afin de démanteler la jungle de Calais, Bernard Cazeneuve a prévu de délocaliser les 12.000 migrants dans les régions françaises « en concertation avec les élus locaux ». Seule exception : la Corse, trop indocile.

Notre département de Meurthe-et-Moselle, plus légaliste, devrait malheureusement hériter de son lot de « migrants ». Son président, le socialiste Mathieu Klein estime qu’il est « inimaginable de fermer la porte ». Aussi désireux de plaire à ses supérieurs hiérarchiques que connu pour son amour immodéré de l’immigration massive,monsieur Klein veut construire des jungles de Calais miniatures dans toute la Meurthe-et-Moselle. En 2015, il appelait déjà à la générosité des familles du département, les enjoignant à loger les « mineurs étrangers » qui ne pouvaient pas être accueillis dans des centres dédiés faute de place (sic, nombre d’entre eux sont des majeurs munis de faux papiers ou qui se sont débarrassés volontairement de leurs vrais papiers).

Comprenez que les centres devront pouvoir recevoir au moins 100 personnes. Ce qui signifie que pour un village de 1.000 habitants, un centre pour « migrants » constituera au minimum 10 % de sa population ! Parmi ces 100 « migrants », une proportion non négligeable de personnalités asociales, dangereuses, aux lourds passés de violences ou islamistes. Pendant ce temps, les SDF français sont négligés. En somme, l’Etat nous dit : « La vie de château pour les clandos, le caniveau pour les clodos ».

Au Front National, nous n’acceptons pas cela. Nous refusons de nous faire les complices de la submersion de nos campagnes par une immigration devenue impossible à intégrer, encore moins à assimiler. Je rejoins l’initiative de Steeve Briois et demande aux maires de Meurthe-et-Moselle de montrer un peu de courage en signant la charte « Ma Commune sans migrants ».

Front National

24/09/2016

Citation du jour

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

ccif,marwan muhammad,conquête,musulmans,démographie,islamisation,invasion,soumission

 

Le tweet du jour

Guerilla d’Obertone : bande annonce officielle

Guerilla - Le jour où tout s’embrasa, le nouveau roman de Laurent Obertone sort aujourd’hui. Découvrez la bande-annonce du livre-événement :


Guerilla - Laurent Obertone - BANDE ANNONCE... par Editions_Ring

 

Présentation de Guerilla par les éditions Ring :

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément.

La cité s’embrase et tout le pays vacille. De villes en villes, le feu se propage et la République explose.

Forces de l’ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos.

Rapidement, réseaux électriques et hydrauliques tombés, faute d’approvisionnements, d’ordre, de moyens de communication, de transports et de secours, la déferlante gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions de grande ampleur depuis les terres, la mer et le ciel.

Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s’apprêtent à faire face au carnage.

Les événements décrits dans Guerilla reposent sur le récent travail d’écoute, de détection et les prévisions du renseignement français. Après deux ans d’immersion au contact d’agents des services spéciaux et des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, l’auteur du chef-d’oeuvre Utøya (l’affaire Breivik) et de l’enquête phénomène La France Orange Mécanique livre un roman météore ultra-réaliste et nous plonge dans le récit paroxystique de la guerre civile.

Guerilla, de Laurent Obertone, éditions Ring, 19€95. Disponible ici.

via Fdesouche.com

Histoire - 23 septembre 1940: l'attaque britannique sur Dakar

Lire l'article sur Contre-Info.com

Drépanocytose : la carte du grand remplacement mise à jour (Chiffres 2015)

Graphique drepanocytose_hd_chiffres_2015 (1)

Lire l'article complet sur Fdesouche

 

I-MEDIA (24 sept 2016): Institut Montaigne, l'enquête sur les musulmans qui terrifie

 

01:31 Musulmans de France, l'enquête qui terrifie
Musulmans de France, "l’enquête qui surprend", c’est le titre du JDD qui publie une étude IFOP commandée par l’institut Montaigne, "l’étude qui fait peur" devrait être le titre. Décryptage du sondage dans I-Média

18:00 Le zapping d’I-Média

France info, deux points ouvrez l'intox
"Instant désintox", "maux pour mots", ce sont les émissions de la chaine du canal 27 "France info", des émissions de propagande dans une chaine qui rencontre des problèmes internes.

26:22 les tweets d'I-Média

35:06 Quotidien, Médiapart indésirable à Fréjus, censure ?
Des journalistes de Médiapart et du Quotidien indésirables aux estivales de Marine à Fréjus, pour le Front National ce sont des militants à carte de presse, info ou intox décryptage dans I-Média.


http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

Steeve Briois lance une association de maires refusant les migrants

Steeve Briois, l'un des vice-présidents du FN chargé des "exécutifs locaux", a lancé une association de maires "ma commune sans migrants", expliquant dimanche vouloir "forcer les municipalités à se positionner", notamment à droite, sur ce sujet.
"Je veux forcer les municipalités à se positionner sur l'accueil des migrants. On entend beaucoup de personnes chez +Les Républicains+ faire des déclarations plus ou moins floues sur le sujet", a-t-il déclaré à l'AFP à Fréjus (Var), lieu des "Estivales de Marine Le Pen".
Les maires membres de cette association devront s'engager à faire voter par leur conseil municipal une charte en huit points "attestant devant les Français, que tous les moyens légaux en la possession des maires, seront mis en oeuvre pour s'opposer à l'accueil des migrants."
L'eurodéputé entend faire présenter en conseil municipal cette charte par les élus FN (présents dans plus de 600 communes sur 36.000) et l'adresser à toutes les communes de France sous forme de lettre.
Comme on lui demandait les suites de cette initiative, M. Briois a répondu qu'elle visait surtout à "lister les conseils municipaux qui voteront contre" cette charte. "Qu'ils prouvent qu'ils ne veulent pas de migrants. On va clarifier la position des élus +Républicains+", a-t-il dit.

Le Parisien

22/09/2016

Boris Le Lay - "Nos ancêtres les Gaulois" : Du mémoricide au grand remplacement

 

Remigration - Nicolas Bay (FN) demande le « regroupement familial » des étrangers « dans leur pays d’origine »

Nicolas Bay, numéro trois du Front national, a affirmé samedi à Fréjus (Var) qu’il fallait faire « le regroupement familial » des étrangers dans « leur pays d’origine » établissant « un lien entre l’immigration et le terrorisme ».

[...] « Le point commun de tous les terroristes qui ont frappé sur notre sol, c’est qu’ils sont tous bénéficiaires du laxisme judiciaire, et tous issus de l’immigration », d’après lui.

Dès lors, il a prôné comme réponse « l’arrêt de l’immigration mais aussi d’inverser la tendance. » « C’est pas seulement stopper l’immigration mais expulser systématiquement tous les clandestins, c’est bien sûr le non renouvellement automatique des titres de séjour », a-t-il poursuivi, évoquant « des étrangers dont beaucoup sont au chômage, beaucoup ne sont pas assimilés » qui « n’ont pas vocation à rester sur le territoire national même s’ils sont entrés légalement ».

Pour lui, « l’inversion de la tendance, c’est aussi (…) la suppression de la binationalité et la déchéance de nationalité pour ceux fraîchement naturalisés et qui ont commis des crimes ou des délits ».

Il faut aussi « couper ce qu’on appelle les pompes aspirantes », citant l’Aide médicale d’Etat ou la possibilité pour les étrangers de bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées.

LCP

via Fdesouche.com

Le tweet du jour (ter)

Le tweet du jour (bis)

Le tweet du jour

Alain de Peretti: "J'ai l'impression que l'islam est en train de devenir une véritable religion d'Etat"

 

Depuis près de 4 ans, Alain de Peretti, président de l’association Vigilance Halal, alerte sur les dangers engendrés par l’abattage rituel. Alors que des cas de fièvres catarrhale ovine sont apparus lors de l’édition de l’Aïd 2015, les pouvoirs publics ne réagissent pas pour exiger que les conditions d’hygiène soient réunies lors des abattages massifs de moutons pendant la fête musulmane. Pour Alain de Peretti, l’Etat est complice de ces dérives en les tolérant de facto pour acheter la paix sociale, piétinant au passage son devoir de faire respecter la laïcité.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

21/09/2016

Beaucaire : s’opposer aux nuisances sonores serait islamophobe

Contre-Info

20/09/2016

Dessin du jour - Centres d'accueil de "migrants": des Calais partout sauf en Corse

calais,corse,sisco,migrants,pas de migrants en corse,centre d'accueil

 

 

Claude Goasguen (LR) : « Nous avons un problème avec les maghrébins »

LCP via Fdesouche.com

Bayer/Monsanto: des grands chefs cuisiniers dénoncent "un danger pour nos assiettes"

De grands chefs parmi lesquels Michel et Sébastien Bras, Yannick Alléno, Olivier Roellinger et Mauro Colagreco ont dénoncé dans une lettre ouverte la fusion annoncée entre Bayer et Monsanto, qui représente selon eux un "danger pour nos assiettes".

Publiée mardi par le site d'actualité gastronomique Atabula, cette "lettre ouverte contre l'invasion de l'agrochimie dans nos assiettes" a déjà été signée par une centaine de chefs de cuisine et pâtissiers en France, quelques jours après le rachat par le chimiste allemand Bayer du fabricant américain controversé de pesticides et semences OGM Monsanto.

"Des enjeux majeurs pour notre alimentation se jouent actuellement. Non, la nature, la diversité et la qualité de notre alimentation ne doivent pas passer sous le rouleau compresseur liberticide du groupe Bayer-Monsanto", fustige la lettre.

"Ardents défenseurs du bien manger, engagés quotidiennement dans la valorisation du bon produit et des petits producteurs, les professionnels de la restauration veulent rappeler leur attachement à quelques valeurs fondamentales: le soutien à la biodiversité, le respect de l'environnement et la santé des consommateurs".

"Sans un produit sain et de qualité, sans diversité des cultures, le cuisinier ne peut plus exprimer son talent créatif", souligne aussi le texte. "Ce rapprochement agrochimique constitue un danger pour nos assiettes, mais il est également une source d'inquiétude pour les paysans et les agriculteurs qui voient se limiter leur liberté de planter et cultiver telle ou telle semence".

"Demain, à cause des OGM, du Roundup et des différents produits chimiques sortis des usines, les diversités culturale (du sol, NDLR) et culturelle n'existeront plus", s'alarme la lettre, qui appelle "à la responsabilité et à la prise de conscience collective".

A l'origine de cette lettre ouverte, le fondateur et rédacteur en chef d'Atabula, Franck Pinay-Rabaroust, s'est réjoui de la réponse rapide des chefs qu'il a sollicités.

"Aujourd'hui ils ont une visibilité médiatique, un poids, un discours à tenir", a souligné le journaliste, ancien rédacteur pour le guide Michelin.

Le site, qui se veut un "média d'information mais aussi d'opinion, qui aime s'engager", compte traduire la lettre en anglais, "pour élargir le débat le plus possible".

Boursorama

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

17/09/2016

I-MEDIA (16/09/2016) - Loi Taubira : sondage trafiqué, médias engagés

01:29 Loi Taubira : sondage trafiqué médias engagés
« Mariage pour tous », un sondage commandé par l’ADFH (association des familles homoparentales) déclare que 65% des français sont favorables à la loi Taubira. Un sondage trafiqué, pour des médias engagés.
Décryptage dans I-Média

17:35 Le Zapping d’I-Média

24:14 Quand Clinton tousse, les médias sont malades
Hillary Clinton malade ? pour les médias cette info est une intox et relève du complotisme. Le 11 septembre Hillary tombe, changement de cap, revirement en urgence c’est la cata dans les médias.

31:40 Les tweets de la semaine

37:27 Abel Mestre déclare la guerre à la réinformation
Breizh-info obtient un accord avec le club de rugby de Vannes. Un accord qui n’est pas du goût d’Abel Mestre. Le journaliste engagé du Monde va faire appel à la censure pour faire annuler l’accord.
I-Média réinforme

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

Immigrationnisme - Macron : « Les réfugiés sont une opportunité économique pour la France. »

via Fdesouche.com

 

Le tweet du jour

16/09/2016

Le tweet du jour

L'image du jour: CRS vs extrême-gauche (pas de condamnation des médias)

crs-brûlé-extreme-gauche

 

15/09/2016

Boris Johnson veut repousser les bateaux de migrants vers la Libye

597748_0211291958992_web_tete

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, s’est déclaré jeudi favorable à l’idée de « repousser » les bateaux de migrants vers la Libye « afin qu’ils n’atteignent pas l’Italie ». Une mesure qui aurait, selon l’ancien maire de Londres, un « effet dissuasif ».

Les Echos

via Fdesouche.com

Le tweet du jour

La présidente du Syndicat de la Magistrature refuse de donner la liste des fichés S aux maires (pour ne pas stigmatiser...)

14/09/2016

Éric Zemmour enfonce le clou sur l’Islam en France

 

Son livre Un quinquennat pour rien peut être acheté ici.

Contre-Info

L’état-major français se prépare à une guerre civile d’après Eric Zemmour

Afficher l'image d'origine

Dans son tout nouveau livre, « Un quinquennat pour rien » (disponible ici), l’essayiste Eric Zemmour révèle qu’un plan de l’armée française, inspirée des méthodes israéliennes et de l’expérience algérienne, a été établi pour reprendre éventuellement le contrôle des enclaves musulmanes de l’Hexagone.

À la page 36, il rapporte :

« L’état-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol [les enclaves islamo-immigrées, NDLR]. Le plan est déjà dans les cartons, il a pour nom “Opération Ronces”. Il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israélienne qui ont transmis à leurs collègues français leur expérience de Gaza. La comparaison vaut tous les discours »

Afficher l'image d'origine

Sur RTL (video ici ou ci-dessous), il ajoutait :

« C’est quelqu’un de très proche de l’état-major qui me l’a assuré. C’est la Bataille d’Alger qui recommencera. Je n’ai pas donné le nom de l’Opération Ronces en vain. Le plan est prêt ».

Contre-Info

Eric Zemmour : « La gauche a abandonné la nation, le peuple et la classe ouvrière »

RTL

via Fdesouche.com