Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2016

Remigration - Philippot (FN): « Pour le regroupement familial dans les pays d’origine. Les familles partent de France ensemble »

Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité de Bourdin sur RMC ce vendredi.

 

« Je suis pour le regroupement familial mais dans les pays d’origine. Les familles partent ensemble » (à partir de la 13ème minute)

BFMTV

via Fdesouche.com

Ivan Rioufol : « La France n’échappera pas à l’épreuve de force que l’islam colonisateur lui impose »

Extraits de l’article d’Ivan Rioufol, publié dans l’édition du 25 août de Valeurs Actuelles sous le titre : « Menace de guerre civile ».

Certes, l’adversaire est minoritaire. Mais il est fort de ses croyances, des faiblesses de la République, des lâchetés des « pacifistes ». A peine Manuel Valls avait-il évoqué, le 31 juillet, un « pacte avec l’islam » que le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) faisait savoir : « Nos droits et nos libertés ne sont pas négociables ».

Depuis, la décision du Conseil d’Etat, vendredi, de suspendre l’arrêté municipal de Villeneuve-Loubet (Alpes Maritimes) contre le burkini a été saluée comme une victoire par l’islamo-gauchisme. Ce dernier se présente en défenseur du « vivre ensemble », tout en encourageant les manifestations de séparatisme culturel.

A ce stade, il n’est pas inutile de relire la déclaration faite en 2002, à destination du monde européen, par le théologien Youssef al-Qaradâwî, référence des Frères musulmans, réfugié au Qatar :

" Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons " .

A ceux qui dorment, dire ceci : La France n’échappera pas à l’épreuve de force que l’islam colonisateur lui impose. De cette confrontation, la démocratie doit sortir victorieuse. Car un spectre hante l’Europe, le spectre de l’islamiste. Il est, oui, le nouveau communisme, Allah en plus. [...]

Des médias n’ont pas craint, en juillet, de choisir la censure en promettant de taire les noms et de flouter les visages des terroristes, rejetons de l’immigration musulmane sacralisée par la « diversité ». Ces trucages et mensonges n’ont d’autres buts que de détourner les regards, au prétexte de ne pas « faire le jeu du FN ». La menace est bien l’islam conquérant, dominateur, sexiste, raciste, antisémite. Il s’épanouit dans la société multiculturelle et son fictif « vivre ensemble ». [...]

Seuls 38% des musulmans de France estiment que la charia (la loi d’Allah) n’a pas à s’appliquer dans un pays non musulman (sondage CSA, 2008). C’est notamment avec eux qu’il faut résister et faire la guerre à la Bête immonde qu’est l’islam totalitaire et barbare. Il a ses alliés, ses collaborateurs, ses idiots utiles. Il faut choisir son camp.

Le Figaro

via Fdesouche.com

Un "migrant" soudanais agresse sexuellement 3 fillettes et est remis en liberté

Grand Remplacement - Le tweet du jour

30/08/2016

La Teste-de-Buch (33) : une bagarre éclate sur la plage entre vacanciers nudistes et habillés

Une bagarre a éclaté entre des vacanciers nudistes et d’autres habillés, sur une plage nudiste de La Teste-de-Buch, vendredi 26 août, rapporte France Bleu Gascogne.

Plusieurs témoignages rapportent qu’une dizaine de jeunes hommes habillés ont tenu des propos graveleux à des femmes nues, à la limite entre les deux plages. Lorsque les nudistes demandent aux « textiles » de quitter leur plage ou de tomber le maillot, ils se font railler, insulter et lancer du sable dans les yeux, au point que la situation dégénère. La station de radio rapporte des coups de poing, et des gifles: les CRS du poste de secours se voient contraints de poursuivre en véhicule à sirène deux jeunes sur le point de s’échapper.

Les auditions se poursuivent ensuite au commissariat d’Arcachon mais les deux bordelais auditionnés repartiront finalement libres du commissariat. La police n’a aujourd’hui pas encore fini d’ auditionner tous les plaignants.

via Fdesouche.com

Attentats : Vincent Hervouët estime qu’il faudrait remettre en cause le droit du sol qui fait de la France une terre multiethnique

Suite à l’Attentat de Nice du 14 Juillet 2016 et plus généralement tous ceux qui touchent la France depuis 1 an et demie, Vincent Hervouët le présentateur de « Ainsi Va Le Monde » sur LCI estime qu’il faudrait remettre en cause le droit du sol qui fait de la France une terre multi-ethnique. Il dénonce aussi les propos de Laurent Fabius, ancien Ministre des Affaires Etrangères, qui estimait que le front Al Nosra faisait du « bon boulot » alors qu’il égorgeait des Chrétiens.

LCI, 15/07/16, 17h50

 

via Fdesouche.com

La France doit retrouver la France avec un vrai chef d’État !

Permettez-moi d’être de très, mais alors de très, très mauvaise humeur. Pour des dizaines de motifs, mais pour l’un d’entre eux en particulier, qui n’est ni économique, ni philosophique, ni spirituel, mais bien politique. La décision du juge des référés du Conseil d’État d’accepter les doléances de deux associations dont l’une, au moins, mériterait un audit approfondi m’avait poussé à écrire un pamphlet. Beaucoup d’autres auteurs ont exprimé leurs sentiments sur ce burkini d’invention provocatrice. Mais, toute réflexion faite, c’est la politique qui me pousse vers le clavier de l’ordinateur.

Car tout est politique dès lors qu’il s’agit de l’islamisation en marche forcée de notre pays. Plus nos gouvernants cèdent, plus les revendications se font agressives. Et que les instances républicaines, officielles et souveraines encouragent un tant soit peu cette islamisation est révoltant. Scandaleux.

Innommable.

Comment une association – le CCIF -, dont on sait qu’elle est très controversée, dont les subsides publics lui permettent d’engranger tous les soi-disant actes « islamophobes », peut-elle désormais s’enorgueillir d’une décision prise par trois juges « indépendants » (hum ?) alors que l’on sait que les actes antichrétiens sont quotidiens et qu’ils viennent de coûter la vie à un prêtre ? Car ne vous y trompez pas, la République vient de délivrer un blanc-seing à tous les musulmans radicaux ou modérés, vos voisins peut-être, dont vous ne soupçonniez pas qu’ils puissent un jour vous provoquer, vous toiser en vous signifiant qu’ils ont désormais tous les droits de vous narguer avec leurs tenues mahométanes, leur ramadan, leur halal, leurs cinq prières quel que soit l’endroit et l’heure de celles-ci, etc.

Alors, oui, Robert Ménard, Jacques Myard , Marine Le Pen et bien d’autres, heureusement, ont raison : seules de nouvelles lois – donc la Politique, avec un grand P – peuvent et doivent nous sortir de cette situation que la France n’avait jamais connue depuis l’époque gallo-romaine. Une situation emblématique de la faiblesse de quarante ans d’une politique mollassonne qui a laissé envahir notre pays par des millions de gens venus du sud de la Méditerranée, qui n’avaient pas notre culture mais qui, surtout, voulaient garder la leur, et que nous n’avons pas été capables de franciser comme nous avions réussi à le faire pour les émigrés d’avant-guerre !

Ne comptons pas sur Nicolas Sarkozy, et moins encore sur Alain Juppé pour nous donner les lois qui refouleront quelques centaines de milliers de ces « Français de papiers », de faux Français que le regroupement familial et des frontières ouvertes nous ont imposés. Il faut arrêter les pompes aspirantes, stopper toutes ces aides qui attirent tous ces peuples que leurs États maltraitent, supprimer le regroupement familial. Que la loi impose à l’ensemble de nos concitoyens de respecter les origines chrétiennes de notre civilisation. Qu’elle impose aux « nouveaux Français » de se soumettre à nos us et coutumes. Que le droit du sol soit aboli.

La France doit retrouver la France. Ce sera par le biais de la politique, et des hommes politiques courageux qui n’ont aucune ambition personnelle. Après 40 ans de combines politiciennes qui ont enrichi nos hommes politiques, la France a besoin d’un homme qui fasse le don de sa personne à la France. Un vrai chef d’État.

Floris de Bonneville

Bd Voltaire

hollande,président,immigrés,étrangers,anti-france

 

29/08/2016

Le tract du jour

france,migrants,envahisseurs,noirs,africains,maghrébins,immigrés,invasion migratoire,identité,génocide,peuple

 

28/08/2016

Pays-Bas : en tête des sondages, le PVV veut « fermer toutes les mosquées » et « interdire le Coran »

Le parti néerlandais d’extrême droite PVV, en tête des sondages pour les législatives de mars 2017, veut « fermer toutes les mosquées » et « interdire le Coran », selon son programme électoral publié jeudi par son président, le député Geert Wilders.

 

 

« Toutes les mosquées et écoles musulmanes fermées, interdiction du Coran », indique, sans plus de détails, le document d’une page intitulé « Projet – Programme électoral PVV 2017-2021″ publié sur le compte Twitter du député qui écrit: « les Pays-Bas à nouveau à nous ».


Le parti pour la liberté (PVV) souhaite « désislamiser » le pays, annonce-t-il, notamment en fermant les frontières et centres de demandeurs d’asile ainsi qu’en interdisant l’arrivée de migrants originaires de pays musulmans, le port du foulard dans la fonction publique et le retour aux Pays-Bas de personnes parties en Syrie. [...]

7 sur 7

via Fdesouche.com

Allemagne : Un ministre bavarois souhaite l’expulsion de « centaines de milliers de migrants »

Markus Söder, le ministre des finances et des affaires intérieures de la Bavière, a appelé samedi au retour de « centaines de milliers de réfugiés présents en Allemagne » dans leurs pays d’origine.

Söder a suggéré que les réfugiés devraient être renvoyés dans les trois prochaines années.

Selon un article publié dans Die Welt , Söder a déclaré : « les Allemands ne veulent pas d’une société multiculturelle ».

« Le processus d’intégration est voué à l’échec », dit-il. « Plus d’un million de réfugiés arrivés en Allemagne l’an dernier , ont été placés en Bavière ».

« Même avec les meilleures intentions du monde , on ne pourra jamais intégrer avec succès un nombre aussi important de personnes ayant en plus une culture différente de la notre » a déclaré Söder .

« Les réfugiés représentent également une menace pour la sécurité parce que, dans de nombreux cas , les détails de leurs antécédents ne sont pas claires » dit-il.

Politico

via Fdesouche.com

Le tweet du jour

Racisme anti-Blanc - États-Unis : Violente agression dans le Tennessee

Une agression d’une rare violence a eu lieu à Clarksville dans le Tennessee, après qu’un couple et leur ami, tous d’origine européenne, se soient fait sauvagement agresser par plusieurs hommes d’origine afro-américaine. Suite à la violente agression, un seul homme a été pour l’instant arrêté. Trois autres sont activement recherchés par la police locale.

via Fdesouche.com

27/08/2016

Le tweet du jour (4)

Remigration - Le tweet du jour (ter)

Le tweet du jour (bis)

Le tweet du jour

Des identitaires allemands sur la porte de Brandebourg

Une quinzaine de membres d’un "groupuscule d’extrême droite" allemand ont grimpé samedi sur la Porte de Brandebourg, le monument emblématique de Berlin . Ils entendaient protester contre la politique d’ accueil des "migrants" par le gouvernement, a indiqué la police locale.

Ces militants du groupe « Mouvement Identitaire » ont réussi à monter en milieu de journée sur l’ édifice situé en plein coeur de la capitale allemande et à y déployer deux banderoles sous le quadrige situé au sommet, dont l’une proclamait:  » Frontières sûres, avenir sûr ».

Plusieurs dizaines de policiers ont alors investi les abords du monument et convaincu les protestataires d’en descendre. Tous ont été contrôlés et relâchés dans la foulée, mais ils doivent « compter avec des poursuites pour infraction à la législation sur le droit de rassemblement et intrusion illégale » dans un bâtiment public , a indiqué une porte-parole de la police locale. L’ action a duré au total environ une heure.

 

Sur sa page Facebook, le groupuscule a indiqué avoir choisi à dessein une journée portes ouvertes annuelle du gouvernement allemand ce samedi, consacrée cette année notamment aux questions de l’ intégration des "migrants", pour organiser son action.

L’objectif était « d’envoyer un message clair contre la politique erronée du gouvernement, qui viole le droit et a totalement échoué au vu de la crise migratoire » à laquelle est confrontée le pays , a indiqué le mouvement. Celui-ci a demandé que l’Europe se transforme en  » forteresse » pour « stopper l’ immigration de masse incontrôlée ».

[...]

Source

via Fdesouche.com

Charente : une femme qui se baignait seins nus agressée

Jeudi dernier, plusieurs témoins racontent comment une femme en monokini a été agressée par un groupe de personnes au plan d’eau de Châteauneuf-sur-Charente.

Alors que l’actualité nationale s’enflamme sur le port du burkini, à Châteauneuf-sur-Charente, une quinzaine de personnes ont violemment reproché à une femme de se baigner en monokini. Plusieurs témoins de la scène racontent comment cette mère de famille d’une trentaine d’années est arrivée jeudi dernier au lieu de baignade du Bain des Dames avec son mari et leurs trois enfants, en portant juste un bas de maillot.


D’après eux, plusieurs adolescents lui auraient crié de cacher sa poitrine, chose qu’elle aurait farouchement refusée. Les esprits se seraient rapidement échauffés à tel point que la jeune mère de famille aurait été insultée, bousculée, pire frappée. Toujours selon les spectateurs passifs de cette agression, le groupe devenu violent lui aurait arraché la culotte de son maillot dans la bousculade. Nue, le nez en sang, la victime a fini par se rhabiller et quitter les lieux avec sa famille.

Alertés par deux témoins de la scène, les gendarmes sont intervenus après les faits. Pour l’heure, les autorités confirment l’altercation mais aucune plainte n’a été déposée. L’affaire crée l’indignation sur les réseaux sociaux. Au Bain des Dames, le port du maillot, écrit tel quel dans le règlement, est obligatoire. Un précepte que la mairie de Châteauneuf confirme en précisant que « cela n’a rien de restrictif »

Sud Ouest

« Une scène grave« , pour Jean-Louis Levesque, le maire de Châteauneuf. « Un lynchâge écoeurant, devant des estivants passifs« ,

« Dans le lot, il y avait surtout une femme, qui frappait plus que les autres« , dit Antoine, un témoin. Il tente de s’interposer, avec le compagnon de l’estivante. « On était 3 contre 15, personne d’autre ne bougeait« . [...]

Appelé en urgence par un ami, Jean-Louis Levesque, le maire de Châteauneuf, est vite arrivé sur place. « La femme était partie mais le groupe d’agresseurs désignés était toujours là« , dit-il. « C’est scandaleux. Si on est gêné par des seins nus, il y a d’autres moyens de s’exprimer. On peut parler! Rien ne justifie cette violence« , dit l’élu. Qui confirme; « Cette femme a réellement été mise à nue, devant ses enfants, devant plusieurs personnes« .

Les gendarmes sont intervenus et n’ont procédé à aucune interpellation. Contactée vendredi, la compagnie de gendarmerie de Cognac évoquait une »bagarre », « sans plainte ». « Ils ont relevé quelques plaques d’immatriculation, posé quelques questions » dit Jean-Louis Levesque. Le groupe qui s’en est pris à la femme a pu dîner sur place.

Charente Libre

via Fdesouche.com

I-MEDIA (26 août 2016): Omran, une photo au service de la propagande de guerre

01:48 Omran une photo au service de la propagande de guerre
Orman devenu le symbole de la guerre Syrie. Lors d’une frappe de la ville d’Alep, l’enfant est blessé. Le photographe et militant politique Mahmoud Rslan immortalise la scène. La photo sera diffusée dans l’ensemble des médias pour faire bouger les consciences et changer les politiques. I-Média réinforme

08:36 Le Zapping d'I-Média

12:31 Nice, polémique autour d’un voile.
Polémique autour d’un contrôle de police sur femme voilée sur une plage de Nice. La scène a été photographiée, les images tournent en boucle sur les réseaux sociaux et dans les médias. Julien Dray évoque une machination. Décryptage dans I-Média.

15:53 les tweets d'I-Média

18:38: Omran et le petit Aylan 2 photos une même manipulation. Retrouvez le décryptage d’I-média sur la photo d’un enfant mort sur une plage de Bodrum.

http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

Le tweet du jour

26/08/2016

Florian Philippot: " Huit Français sur dix ne veulent pas du retour de Sarkozy en politique "

Florian Philippot était l’invité de la matinale de RTL.
 
Front National

Viktor Orban compare l’immigration à un « poison »

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban s’en est de nouveau pris au « poison » de l’immigration, rejetant toute politique européenne qui voudrait « forcer » son pays à accueillir des étrangers.

« Pour nous l’immigration n’est pas une solution mais un problème (…), pour nous c’est un poison et nous ne voulons pas avaler ce poison », a déclaré le chef du gouvernement conservateur à Budapest où il rencontrait le chancelier autrichien social-démocrate Christian Kern.

M. Orban a estimé qu’il n’y avait « pas besoin d’une politique migratoire européenne commune ». « Qui veux des migrants peut en prendre mais ne nous les imposez pas », a-t-il ajouté.

Budapest a déposé plainte devant la justice européenne contre un premier système de quotas adopté par les membres de l’UE en septembre 2015 et organisera le 2 octobre un référendum contre le principe d’une répartition obligatoire des réfugiés en Europe.

Il a dit voir dans « chaque migrant, un potentiel risque de sécurité et de terrorisme ».

La Hongrie, située sur la route migratoire partant de Grèce, a vu transiter 400.000 migrants en 2015. Quelque 199.000 demandes d’asile y ont été déposées l’année dernière et le pays en a accepté 264.

Budapest a fait ériger des clôtures barbelées à ses frontières serbes et croates depuis la fin de l’été.

Malgré les critiques des organisations humanitaires et les nombreux témoignages de migrants faisant état de violences de la part des forces de sécurité hongroise, Vienne a récemment promis d’envoyer 20 policiers à la frontière hungaro-serbe.

« Si nous bénéficions de ces pratiques, nous devons les appuyer », a déclaré le chancelier Christian Kern en référence à la surveillance de cette frontière. Quelque 1.400 migrants y sont actuellement bloqués dans des camps misérables, selon le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU.

Voice of America

via Fdesouche.com

25/08/2016

Grand Remplacement - Bienvenue à Brighton, Angleterre

Le tweet du jour

22/08/2016

I-MEDIA (19 août 2016) : Sisco, la résistance corse sous le feu des médias

01:35 SISCO la résistance corse sous le feu des médias
SISCO des Maghrébins agressent des Corses : les médias censurent la voix des Corses pour évoquer « des zones d’ombre » , et même une « rixe motivée par le racisme ». I -Média décrypte et réinforme.

13:54 Le Zapping d'I-Média

21:15 PQR en guerre contre les maires FN
Désinformation, refus de droit de réponse quand La presse quotidienne régionale est en guerre contre les maires Front National, tous les coups sont permis. Décryptage dans I-Média

28:54 Les tweets de la semaine.

33:28 Malgré la propagande médiatique, les catholiques de plus en plus méfiants vis-à-vis des musulmans
55% des catholiques pratiquants pensent que la présence de musulmans est une menace. Un sondage publié le 15 aout, jour de l’Assomption, jour de grande affluence dans les églises, BFM n’a pas réussi à trouver de catholiques méfiants.


http://www.tvlibertes.com/

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Pour nous soutenir :

http://www.tvlibertes.com/don/

Boris Le Lay - Burkinis : nouvel épisode du choc culturel entre Occident et islam

 

"Vivre-ensemble" ou mourir ? (Corsica Patria Nostra)

Cette tribune libre nous est adressée par Mr Rumanu Albertini di U Viscuvatu. Elle évoque la perversité du concept de vivre-ensemble que prétend imposer un pouvoir parisien qui ne reconnait pas le peuple Corse et s'interroge sur la réalité de la "communauté de destin".      

                                                           

    "VIVRE-ENSEMBLE" ou MOURIR ...
 

Daech gagne la bataille de la terreur. C’est ainsi, et pas autrement, qu’il faut interpréter les positions des responsables politiques européens ainsi que les mesures de sécurité adoptées un peu partout, en France comme en Corse.
Au préalable, il est nécessaire de dissiper la ligne de lecture « Padamalgam » imposée par les médias aux ordres des officines immigrationnistes occidentales : le terrorisme, l’immigration de masse, la forte présence de communautés musulmanes en Europe, et l’idéologie du vivre ensemble sont des problématiques qui n’en font qu’une. A partir du moment ou une entité terroriste armée, en pleine dynamique d’expansion, dotée d’un équipement sophistiqué, qui maitrise certaines voies d’acheminement d’hydrocarbures, et a une lecture religieuse intégriste de l’ordre du monde, appelle ses coreligionnaires des communautés musulmanes en Europe à frapper de leur propre chef en loups solitaires, c’est bel et bien d’un conflit communautaire aux contours ethnico-religieux qu’il s’agit.

1) "Vivre-Ensemble" :

Les idéaux abstraits ne commandent pas. Qu’on les attribue à l’Humanisme européen, aux Lumières, ou bien malhonnêtement aux valeurs de Paoli, les principes d’égalité, de tolérance, et d’indistinction sont démentis d’une part par la dimension organique et ethnique de toute l’Europe, la Corse y compris ; par le réel d’autre part, qui rattrape toujours les chimères d’une vision irénique d’un monde sans ennemis, sans conflits, sans altérité, et donc sans identités, ni frontières, ni bornes. Les différences existent, il arrive heureusement que leur confrontation soit prolifique, mais, équilibre des contraires oblige, il leur arrive d’entrer en profond antagonisme, c’est le contraire qui serait inhumain.
Les partisans du vivre ensemble, des bisous et de l’amour aveugle l’ont pourtant touché du doigt : ils étaient peu nombreux au rassemblement ce samedi 6 aout, rassemblement pour vivre en paix (par pitié s’il vous plait). Peux nombreux et majoritairement blancs. Blancs, corses, et non reconnaissables, selon la doxa officielle comme constituant une communauté. Il y a une communauté musulmane ou maghrébine, une communauté portugaise, etc..et c’est tout.                 Les autres ? Selon l’idée de communauté de destin, les deux premières sont constituées de corses, mais sont quand meme des communautés….les autres ne sont presque plus rien donc. Le vivre ensemble se définit donc en partie par la non reconnaissance de la communauté qui accueille, ce qui, chacun en conviendra, sous-entend de ne vivre avec personne, ou de remplacer les uns par les autres (natalité, proportions, etc..).
Lorsque pour clamer qu’il faut vivre ensemble, les majoritaires sont ceux qui ne sont rien (les corses si vous suivez), c’est que ceux qui ne se sont pas beaucoup déplacés ne portent pas tellement d’intérêt à cette idée. Ils savent qu’ils constituent une communauté distincte, une identité différente, avec, aujourd’hui, une religion conquérante et belliqueuse.


Néanmoins, le réel commande. Du fait de la forte présence musulmane sur le territoire français, de nombreux événements devront etre annulés pour raison de sécurité. A Lille, la traditionnelle foire ne pourra pas se tenir cette année. Rappelons que c’est une des plus anciennes foires d’Europe, elle s’est développée à partir du XIIème siècle. En Corse, à Aiacciu, le concert gratuit du 15 Aout au Casone vient d’être annulé pour les mêmes raison. Si l’on ajoute à cela d’autres événements ou incidents en partie ou complètement étouffés, il y a lieu de s’inquiéter en ce qui concerne le vivre ensemble.


En fin d’année scolaire c’est toute une classe de primaire qui s’est vue privée d’une sortie découverte du jeu d’échecs. La raison est simple, certains parents d’élèves ont protesté, prétendant que du fait de leur confession leurs enfants ne pouvaient pas toucher le roi, orné d’une croix ; ce sont donc tous les enfants de la classe qui se sont vus privés de cette sortie.


Récemment, à Portivecchju, un individu fiché S, de confession musulmane, n’étant pas typé européen, appréhendé avec les plans de la discothèque Via Notte… (ndlr: préparait-il un nouveau Bataclan ?)


A Bastia, à l’entrée d’une chapelle : « les arabes en force »…

Quelles leçons de vivre ensemble peut-on encore donner aux peuples qui accueillent quand ce sont eux qui doivent « se pousser » pour laisser « s’exprimer » tous les autres ?

2) Les leçons :

De natures diverses, elles ont en commun de reconnaitre, pour le coup, les populations organiques, d’Europe, de Corse ou de France, puisque c’est à elles qu’elles s’adressent. Souvent sur un ton incriminant, culpabilisant dont nous connaissons que trop bien les arguments érodés. Il faut ici s’épargner les plus viles et ridicules, souvent audibles en France, de la part des classes médiatique et politique confondues.


En Corse, c’est le président de l’Assemblée qui s’en est chargé. Jean Guy Talamoni, élu indépendantiste de Corsica Libera,dont au passage nous saluons les autres initiatives, a appelé les « corses » à écarter toute action individuelle ou collective de nature clandestine. Curieux message, auquel on pourrait adresser une question, de fond celle-là : O Sgio presidente, quale so i corsi ? En effet, on est en droit de se demander à quels corses cela s’adressait. Aux corses de sang et de souche ? Ici reconnus, et à qui l’on pourrait presque imputer un racisme de fait et d’office ? Ou aux « corses » de la communauté de destin, mais qui constituent eux-mêmes une communauté dans la communauté, leur implorant de ne pas être méchants comme ils le sont à Nice, à Paris, à Rouen, en Allemagne, bref un peu partout ?


A cela nous laissons aux corses le soin de l’interprétation. Nous sommes, pour notre part, partisans d’une voie légaliste mais relativement tranchée, et nous ne saurions attribuer une quelconque autorité morale aux inepties de tous bords.

Corsica Patria Nostra

21/08/2016

Sondage Al Jazeera : 81% du public arabo-musulman soutient l’Etat Islamique

Santé / Alimentation: des analyses révèlent la présence de nanoparticules dans des aliments

alt

Lire l'article sur le site d'Agir pour l'Environnement

 

20/08/2016

Italie : Les contrôleurs ne demandent pas les tickets aux Africains, mais sanctionnent les Italiens

Un Italien s’insurge contre l’impunité des migrants.

Traduction : « Savez-vous pourquoi ils me regardent tous comme ça ? Parce que le contrôleur à peine passé, cet imbécile que vous avez vu derrière moi au début de la vidéo, qui a fait un wagon entier où il n’y a qu’ »EUX », et je n’ai pas besoin de dire de qui il s’agit parce que vous les avez bien vus. Il m’a demandé le ticket. Alors qu’AUCUN de ces migrants n’a été contrôlé.

Aucun de ces migrants n’avait de billets. Aucun ! Ils sont 12 et il y en a encore dans un autre wagon de 20 plus loin (en avant). Aucun d’entre eux n’a de billet.

Et à moi, le contrôleur a voulu m’emmerder parce que mon billet, payé au prix plein, n’était pas oblitéré alors que je l’avais payé. Vous voyez l’heure, le trajet écrits sur le billet etc. J’ai dû insister durant 10 minutes parce qu’il voulait me mettre une amende. Puis il passe, il demande le billet aux autres passagers, les migrants lui rient au nez, le contrôleur se met à rire avec eux. Puis il s’en va.

Nous faisons pleurer l’Italie. Ces migrants extra-Européens viennent, ils nous encu…

Ils ont raison parce que nous avons ce genre de merdes (le contrôleur) qui rient et s’en vont. Bouffon, l’Italie est un bouffon. »

LesObservateurs.ch

via Fdesouche.com