Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2016

Incendies dans la jungle de Calais: une tradition culturelle selon la préfète

calais-natacha-bouchart-clandestins-immigrés-immigrationnisme

 

La préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, a annoncé la fin du plus vaste bidonville en France.
 
La « jungle » offre désormais un visage d'apocalypse : le feu a pris un peu partout, notamment dans l'allée centrale du camp bordée récemment encore de commerces informels, ravageant tentes, cabanes et caravanes. D'épais panaches de fumée noire étaient visibles depuis le port de Calais, à 500 mètres de là. Les flammes léchaient certains poteaux électriques, et la camionnette d'une association s'est embrasée.
 
Ces incendies sont une « tradition, notamment pour certaines communautés qui mettent le feu à leur habitation au moment de la quitter », ce qui « prouve aussi que les migrants s'en vont », a affirmé la préfète, Mme Buccio.
 
Le même phénomène avait été constaté en mars, lors du démantèlement de la zone sud. Les feux étaient allumés principalement par des migrants afghans. 
 
Source : LE POINT

Écrire un commentaire