Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2016

Immigration musulmane - Douai-Cambrai : ils agressent un couple leur promettant « d’aller en enfer » parce qu’ils mangent une pizza au jambon

Deux Douaisiens, Youness Boussaid et Fatah Bouzid, ont été condamnés à un an et six mois de prison ferme pour s’en être pris à une jeune fille et à son compagnon, à la sortie d’une discothèque cambrésienne.

Cambrai, dimanche 18 octobre 2015. Une jeune fille et un jeune homme sortent de la discothèque Le Mix Bar où ils viennent de passer la soirée. Alors qu’ils commandent une pizza auprès d’un commerçant installé à proximité, ils sont abordés par des individus qui leur proposent de la cocaïne, avant de leur reprocher d’avoir choisi une pizza au jambon, car, en consommant ce type de nourriture, ils risquent « d’aller en enfer ».

Les agresseurs veulent humilier la fille, caressent ses cheveux blonds, introduisent de force son propre doigt dans son nez, la font chuter. Elle perd connaissance.

Son compagnon tente de la protéger, mais les coups pleuvent. Le personnel de sécurité de la discothèque intervient. Les trublions prennent la fuite à bord d’une berline allemande de grosse cylindrée louée en Belgique, dont l’immatriculation conduira, au terme d’une longue enquête, à l’identification des auteurs. Ils seront reconnus par un témoin et le pizzaiolo, puis formellement par les victimes lors de la confrontation. Des photos attestent en outre de la présence de Youness Boussaid et de Fatah Bouzid dans la boîte avant des faits qu’ils nient en bloc. Plus inquiétant, ils ne viennent pas s’expliquer à l’audience du tribunal. [...]

Pour le ministère public, les versions des prévenus sont incohérentes. À l’encontre de Youness Boussaid, dont le casier judiciaire affiche six condamnations, elle requiert huit mois ferme, et, s’agissant de Fatah Bouzid, une seule mention au casier, dix mois avec sursis. Au final, le tribunal, se montre plus sévère. Il condamne Youness Boussaid à un an ferme et Fatah Bouzid à six mois ferme. De plus, ils devront verser chacun 1 500 € au titre du préjudice moral.

La Voix du Nord

via fdesouche.com

Écrire un commentaire