Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2017

Le tweet du jour (bis)

Commentaires

Devrait rester militaire, pour courage au feu et actes de bravoure au front. Il reste assez de décorations civiles, comme la Médaille des Arts et des Lettres, pour récompenser les célébrités artistiques. Il faut revenir à l'esprit originel napoléonien de cette distinction, qui doit redevenir rare et sélective, et cesser d'être un hochet quelconque distribué annuellement à un contingent d'arrivistes connus et médiatiques, groupies du gouvernement du moment. Seuls ceux qui ont versé leur sang et risquer leur vie pour la Patrie doivent pouvoir en bénéficier, avec la pension afférente. Réussir sa vie professionnelle ne peut s'assimiler à l'héroïsme sur un champ de bataille, même si c'est gratifiant à titre individuel. Cette généralisation dévalorise le symbole, qui doit être strictement militaire.
Un des premiers actes d'un pouvoir nationaliste, rétablir sa fonction première et reconstituer, avec toutes ses prérogatives, le glorieux 1er REP.

- Henry LOBEL. L'honneur d'un régiment. Les officiers du 1er REP au Fort de Nogent. Version Collector, trois CD+ livre. ITALIQUES, disponible chez nos amis de CHIRE.
- Jacques FAVREAU. Lieutenant au 1er REP. ITALIQUES.

Écrit par : Coriolan | 02/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire