Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2016

Eric Zemmour: " Evidemment, il faudra récupérer les territoires perdus de la France, contrôlés par les caïds de la drogue et de l'islam"

Retour fracassant pour Eric Zemmour. Un an après Le suicide français, le journaliste et essayiste revient avec son nouvel ouvrage au vitriol Un quinquennat pour rien. Au fil d’une préface tranchante et tranchée, le polémiste met en avant le défi de la France face à l’Islam. Eric Zemmour, fidèle à sa plume, n’y va pas de main morte. Pour lui, la France est gouvernée par le pire président de la Ve République, qui, malgré les attentats sanglants, conserve son faciès débonnaire et rappelle la célèbre phrase du Général De Gaulle au sujet du président Lebrun, “au fond comme chef de l’Etat, deux choses lui avaient manqué : qu’il fût un chef et qu’il y eût un Etat.” Pour Eric Zemmour, “la France ne se bat plus pour recouvrer sa souveraineté perdue, mais pour ne pas perdre son identité. Elle ne se bat plus pour vivre libre, mais pour ne pas mourir”. Le polémiste s’alarme également que les politiques persistent encore en insistant sur le retour de la souveraineté, perdue depuis 1992 avec le traité de Maastricht, alors que la question fondamentale est désormais identitaire. A 8 mois de la présidentielle, “Un quinquennat pour rien” dresse donc un bilan catastrophique de l’action – ou inaction – de François Hollande, laissant paraître les points cruciaux en passe de devenir les principales questions de la course à l’Elysée. Deux jours après la publication de ce nouvel essai, Eric Zemmour avait donné rendez-vous avec ses lecteurs chez Albin Michel. Il a répondu aux questions de TV Libertés.

Commentaires

- Phillipulus. Hollande s'en va. Le Figaro/Equateurs.
- Pierre CASSEN. Le Guignol de L'Elysée. Riposte Laïque.

Écrit par : Coriolan | 11/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire