Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2016

Prêche de l’Aïd à Lille Grand Palais : « des envolées communautaires aux accents guerriers »

Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud, a tenu ce mercredi un prêche musclé devant 8 000 musulmans à l’occasion de la fête de l’Aïd-El-Fitr. Lui est convaincu qu’une campagne est délibérément orchestrée contre l’islam…

« Nous avons un problème. Un petit mot du président de la République à ses six millions de citoyens de confession musulmane n’aurait pas fait de mal. » Tout est dit. De l’ambiguïté des liens entre religieux et politique en France. « Le Premier ministre canadien l’a bien fait… »

Ce mercredi, Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud, a tenu un discours à double entrée devant plus de 8 000 musulmans réunis à Lille Grand Palais pour célébrer la fête de l’Aïd-El-Fitr (fin du ramadan). D’une part, une dimension religieuse pacificatrice, basée sur la « droiture et la piété ». De l’autre, des envolées communautaires aux accents guerriers. « Il y a une volonté effective de nuire à l’islam et aux musulmans. »

Pour étayer sa démonstration, le recteur s’appuie sur quelques raccourcis. « Le radicalisme ne s’explique pas par la foi. Certains veulent faire endosser le terrorisme à notre religion alors que ce dernier n’a pas de religion. Nous en sommes les premières victimes et avons payé le prix du sang… »

Le recteur est convaincu que « l’islam est au centre d’une campagne de dénigrement concertée ». [...]

La Voix du Nord

via Fdesouche.com

 

Écrire un commentaire